vendredi 6 mai 2011

Passez donc me voir sous mon bureau


Mademoiselle Zoé, je profite de ce moment privilégié pour vous signaler combien j’apprécie votre travail, vous tenez le bon bout !

Che vous remarchi Monchieu Djiones

Vraiment, je suis comblé ! vous souvenez-vous de ce que je vous avais promis si tout se passait bien ?

Che l’ai chur le bout d'chla langue Monchieu Djiones...